Madagascar une île riche en biodiversité

mg-parc-madagascar-tierra-malgache-viajes

Madagascar est un sanctuaire animal et végétal unique au monde. Les amants de faunes et flores se retrouvent dans leurs territoires en séjournant sur la Terre Malgache. Parlant de faunes, les lémuriens sont les représentatifs de l’île. Sa taille varie du Microcebus espèce nocturne, le plus petit, à l’INDRI INDRI qui a presque la taille d’un petit garçon. La grande île est considérée aussi un des pays riches écologiquement, et des parcs et réserves naturelles son des témoins vivants.
 

LE PARC NATIONAL D’ANDASIBE-MANTADIA

Se trouve à environs 146Km de la capitale d’Antananarivo, sur la route nationale n°2 (RN2) qui unit la capitale à Tamatave. Le parc se divise en deux: la Réserve Spéciale d’ANALAMAZAOTRA et le Parc de MANTADIA.
S’étend sur une superficie de 12 810 Ha en total. Ils existent 11 espèces de lémuriens dont les fameux sont les INDRI INDRI, les plus grands lémuriens de l’île. Il y a 5 espèces nocturnes et 6 diurnes. Le parc abrite aussi des oiseaux, caméléons, grenouilles, reptiles et insectes. En flore, le parc présente une végétation luxuriante, étant une region de forêts denses et humides de Madagascar, des variétés de plantes: fougères, lianes sacrées, plantes médicinales, orchidées.
 

LE PARC NATIONAL DE RANOMAFANA

Ranomafana signifie: eau chaude, dû à l’existence d’une source d’eau thermal dans le village. Le Parc National de Ranomafana est à quelques 400Km d’Antananarivo, prenant la partie Sud-Est de Madagascar, et à 65Km de Fianarantsoa, la capitale des Betsileo. Il a un climat tropical humide. Abrite des espèces de faunes et flores abondantes et variées.
Fut créé en 1991, fameux pour l’observation des lémuriens, reptiles et amphibiens.
Avec une superficie de 41 600Ha, on a recensé 12 espèces de lémuriens, dont: l’Hapalemur Aureus et l’ Hapalemur Simus, qui mangent des bambous et des goyaves. On peut y trouver aussi le Microcebus Rufus, le plus petit des lémuriens, une espèce nocturne; 14 espèces d’oiseaux, 8 espèces de chauves-souris.
C’est l’un des meilleurs parcs pour la découverte de la biodiversité.
 

LA RESERVE D’ANJA

A 15km d’ Ambalavao au Sud de Madagascar. Conscients de l’intérêt et des ressources économiques que pouvait représente le tourisme vert et durable, les villageois ont décidé de la conserver. La forêt d’Anja s’est transformé alors en une réserve associative en 1992, gerée en collaboration de WWF.
La visite de cette petite perle, est une opportunité de découvrir la nature et les tombeaux traditionnels.
La forêt naturelle de Anja s’étend au pied du massif de IANDRAMBAKY, appelé aussi “Les Trois Frères”. C’est dans cette réserve qu’on ferait la rencontre avec les fameux lémuriens “MAKI CATTA” aux queues rayées, des caméléons, des orchidées, etc.
 

LE PARC NATIONAL DE L’ANDRINGITRA

L’entrée dans le parc se fait à partir d’Ambalavao. Il a 31 160Ha de superficie. Les quatre pics principaux sont: le pic Boby (2658m), le pic Bory (2630m), le pic Soaindra (2630m) et le pic Ivangomena (2556m).
L’Andringitra est l’un des plus impressionnants panoramas de Madagascar. Abrite des espèces de végétations qui changent selon l’altitude. En faunes, des espèces de lémuriens et de caméléons.
Divers sentiers permettent de faire des courts ou longs promenades, facile ou difficile: la Vallée de Tsaranoro, dans la partie Ouest du parque, meilleur pour une escalade, et reconnue mondialement.
 

LE PARC NATIONAL DE L’ISALO

C’est un parc dans le Sud de l’île, dans la ville de Ranohira, toujours sur la mythique RN7. Avec une superficie de 81 540Ha, et avec une altitude de 541 à 1268m. Constitué par des grès continentaux depuis l’âge de jurassique, et l’érosiona sculpté des formes fantastiques comme une héritage naturelle.
Crée en 1962, principale curiosité naturelle de la route du Sud. Le massif de l’Isalo abrite de variétés de richesses an faunes, flores, sepultures ancestrales, canyons, piscine naturelles, grottes, etc.
En parcourant la visite du parc, il y a de nombreuses options de circuits, allant des plus faciles au plus difficiles.
Pour les amants de camping aussi, ils se sentirons bien dans leurs peaux, ils pourront profiter du rapprochement avec la nature, parce que le parc dispose une aire de camping.
 

LE PARC NATIONAL DE ZOMBITSE ET DE VOHIBASIA

Le site de Zombitse est une forêt classée depuis 1962, et déclarée Parc National en 1997, avec la Réserve de Vohibasia et Isoky. Situé à quelques 147 Km au Nord-Ouest de Tuléar. Une superficie de 36 308 Ha, qui se divise en trois parties: la forêt de Zombitse (16 845 Ha); les sites de l’Isoky Vohimena (3293 Ha) et Vohibasia avec (16 170 Ha).
Zombitse Vohinasia est réputé par ses espèces d’oiseaux rares, endémiques de Madagascar et/ou de la zone. Abrite 8 espèces de lémuriens dont certains sont menacés, comme le Phaner Furcifer.
 

LE PARC NATIONAL DE TSIMANAMPETSOTSE

Le parc est créé en 2002. Situé au Sud de la ville de Tuléar et à 60Km au Sud d’Anakao, sur la plaine côtière sableuse Mahafaly, vers Betioky-Atsimo, et occupe une superficie de 43 200Ha, tout près du seul lac salé du pays, “le lac Tsimanampetsotse”.
Le lac est peu profond, seulement de 20Km de larqeur et de 3Km de longueur. Il est l’un des premiers sites RAMSAR de Madagascar.
Les principales attractions de ce parc sont les oiseaux aquatiques, des variétés d’espèces de lémuriens y sont visibles facilement, comme les lémurs Maki Catta au queue rayée. En flores, on a observé 3 types de formations végétales qui caractérisent le parc: le “fourré xérophile et la forêt dense en sable.
D’autres curiosités: les poissons aveugles “Typhloptris madagascariensis”, le lac plein de sulfate de chaux, le seul qui existe à Madagascar.
 

LE PARC NATIONAL DE LA MONTAGNE D’AMBRE

Situé à environs 45Km au Sud Ouest de Diego Suarez, culmine à 1475m. Avec 18 000Ha de superficie, il a une végétation luxuriante avec son climat humide. Abrite 75 espèces d’oiseaux, 9 espèces de reptiles, ses mammifères uniques. On y trouve aussi le caméléon le plus petit au monde “el Brookesia”
Des cascades et des lacs à l’intérieur du parc.
Nombreux sont les types de circuits qui sont au choix, qu’on peut faire en 2h, 3h, 5h et 14h.
 

LA RESERVE NATURELLE DE L’ANKARANA

Située à environs 150km de la ville de Diego Suarez. Née sous la mer il y avait des millions d’années. S’étend sur 18 000Ha, ses grottes, rivières et canyons s’étendent sur la moitié des forêts sèches et vertes. L’érosion a laissé aussi ses empreintes naturelles qui donne un paysage très merveilleux, l’existence des “TSINGY” de couleur gris, en calcaires en formes de crêtes étroites.
Les grottes qui sont dans le parc servaient omme un refuge pour les Antakarana, le groupe ethnique de la zone, pendant la guerre avec le roi de l’Imerina Radama I, au XIX. Actuellement, ces grottes se transforment en sanctuaires naturels de croyances ancestrales.
Le parc abrite 11 espèces de lémuriens, 92 espèces d’oiseaux, 60 espèces de reptiles et amphibiens, et presque la moitié des chauves-souris de l’île.
 

LE PARC NATIONAL D’ANKARAFANTSIKA

Au Nord-Ouest de l’île, à environs 450Km de la capitale d’Antananarivo, et à 115Km de la ville de Majunga sur la route nationale n° 4 (RN4).
Ankarafantsika est le royaume des oiseaux, terre des lacs sacrés. La végétation se caractérise par un mélange de forêts sèches et humides. Quant aux oiseaux, on y trouve environs 129 espèces: le “Vanga de Van Dam” ou le “Mesite Blanco” qui attirent les ornithologues de venir à Madagascar. A part ceux-ci, on peut voir facilement des lémuriens, des baobabs, des crocodiles, etc…
Le MNP (Madagascar National Park) met à la disposition des visiteurs de variétés de circuits ecotouristique dans le parc, et actuellement on peut y camper pour les amateurs.
 

LE PARC NATIONAL DE BEMARAHA

Fût déclaré Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1990 et proclamé Patrimoine Culturel National en 1991.
Abrite une formation géologique unique au monde: les “TSINGY” cathédrales de calcairs étroites de couleur gris, comme dans le Nord, dans la Réserve d’Ankarana.
La faune original et la flore typique, avec ses particularités exemplaires, s’adaptent avec les conditions écologiques du site. Le parc est accesible de Morondava à Bekopaka, ou d’Antalova à Bekopaka.
Actuellement, six circuit attirent l’attention des visiteurs, du plus court au plus long. Visiter le parc requiert une bonne condition physique et sans vertige.
 

LE PARC NATIONAL DE MAROJEJY

Couvert par une formation végétale, forêt de basse altitude jusqu’aux forêts de haute montagne. Situé à environs 60Km de la ville de Sambava sur la route vers Andapa, zone Nord-Est de Madagascar. Ses reliefs abritent une diversité exceptionnelle de plantes et d’animaux.
Les passionnées de trekking de montagne se sentiront bien dans leurs peaux, ainsi que les amateurs d’oiseaux. On peut observer la plante dinosaure “Takhtajania perrieri” dans la Réserve d’ Anjanaharibe-Sud, dans le même complexe.
 

LE PARC NATIONAL DE MASOALA ET LA RESERVE SPECIALE DE NOSY MANGABE

Sont deux aires protégées, gérées dans un seul complexe, c’est l’une des fièrté de la Baie d’Antongil, partie Este de Madagascar. Masoala est le plus grand parc national de Madagascar avec sa superficie de 210 000Ha, constitué par un parc terrestre et trois parcs marins.
On y trouve de variétés d’espèces rares et endémiques de Madagascar, comme le fameux lémuriens Aye-Aye, le lémurien de “col rouge” 45 espeèces d’oiseaux: le hibou rouge, ainsi que de nombreuses espèces de grenouilles et reptiles (caméléones Brookesia, Uroplatus)
Une large choix de proposition de circuits est à la disposition des touristes, depuis la ville de Maroantsetra ou d’ Antalaha.

Categories :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *